Effectuer une recherche :

Pourquoi chercher plus loin ?

trip

Campy Camper est sur le site de référence des marques françaises LesPetitesFrenchies.fr.

Pourquoi chercher plus loin ? C’est là tout le principe de ce site. L’objectif est de mettre intelligemment en avant les marques de l’hexagone, pour que les jeunes entrepreneurs comme Mikel et Thomas puissent faire connaître leur concept et entreprise.

Une interview réalisée par les Petites Frenchies… à lire et partager !

—————————————————————————

L’interview de Mikel Poueyts, fondateur de Campy Camper

Quel est le concept de Campy Camper ?

Le concept Campy Camper est très simple, nous aménageons et louons des vans pour permettre aux amoureux de liberté de partir en road trip. L’aménagement des vans a été pensé pour offrir à notre clientèle une parfaite alliance entre maniabilité, logement et transport. Ainsi les vans possèdent des équipements complets pour garantir le confort des usagers (coin cuisine, lit Queensize…) et la location comprend une assistance 24h/24h, une assurance tout risque mais aussi le kilométrage illimité.

D’où l’idée est-elle venue ?

L’idée de Campy Camper est née au cours d’un voyage en Australie alors que nous parcourions les kilomètres séparant Byron Bay de Sydney… Là-bas, voyager/vivre dans un van est un véritable art de vivre, voire une religion ! On s’est très vite rendu compte que ce marché était encore vacant en France, il nous fallait donc y remédier !

Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’aventure ?

Je connais Thomas depuis plusieurs années maintenant, nous nous sommes rencontrés au sein de l’EGC Bayonne et sommes très vite devenus amis. Nous sommes tous deux passionnés de voyages et en quête de nouvelles aventures, nous voulions donc nous lancer dans un projet commun. Nous avons passé une année entière à vivre dans cette ambiance « road trip », à penser et repenser le projet « Campy Camper » ; c’était comme une évidence pour nous à la fin.

Quelles belles réussites et/ou petites difficultés avez-vous rencontrées jusqu’à maintenant ?

Clairement, notre plus belle réussite est d’être toujours en vie malgré une conjoncture économique difficile et un environnement au sein duquel les consommateurs tendent clairement à rationnaliser leurs dépenses. Nous sommes également très fiers de nos vans, nous sommes parvenus aux résultats escomptés en termes d’aménagement et de praticité. Nous pensons avoir une très bonne base en termes de qualité, même si nous restons sur une dynamique d’amélioration continue.

En termes de difficultés, il faudrait des heures et des heures pour toutes les citer. Mais parmi les difficultés majeures, nous pourrions parler des assurances, qu’il a était très difficile d’obtenir. Cela a presque coûté la vie au projet… On peut également parler des difficultés en termes de financement, avec l’investissement dans les vans, le besoin en fond de roulement est très élevé. Mais au final, toutes ces difficultés nous ont beaucoup appris, il y a toujours du bon dans les épreuves.

Quels sont vos objectifs futurs ? (court, moyen, long terme)

A court terme, notre objectif est d’avoir un carnet de commande complet pour la saison 2013 (qui approche à grands pas). A moyen terme, nous allons devoir travailler pour stimuler la demander en dehors de la haute saison, et ainsi être moins dépendants des mois de juillet et août, le cœur de saison.

Il y a également l’aspect « conseil touristique » que nous souhaitons développer, car c’est un service capital pour garantir des séjours inoubliables à notre clientèle.

A long terme, nous voulons pérenniser la structure, instaurer un programme de relation clients afin d’améliorer et conserver des relations privilégiées avec eux. Et l’ultime objectif -bien sur- est d’augmenter notre flotte de véhicules afin de répondre à une demande de plus en plus croissante.

Bon plan : dans quelle ville française le Campy préfère-t-il passer son été ? Quelle musique française vous accompagne dans vos voyages ?

Campy aime toutes les villes de France ou de Navarre ! Campy dispose d’un kilométrage illimité donc il en profite ! Néanmoins, Campy est Biarrot et reste donc très attaché à ses racines basques.

La musique est capitale lors d’un voyage en Campy. Généralement, un road trip renvoie à un état d’esprit particulier, une chanson particulière… Il est donc difficile de généraliser en terme de musique ! Mais pour un road trip réussi, rien de tel que Eddy Mitchell « Sur la Route de Memphis », Claude François « Belinda » ou –plus sérieusement (ou pas) – Serges Gainsbourg & Jane Birkin « Bonnie and Clyde ».

Quels conseils donneriez-vous à des jeunes entrepreneurs qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure ?

Les conseils seraient de croire à 1000% (voire plus) en son projet, car les obstacles sont nombreux… Il est également important de bien s’entourer, pour avoir un regard extérieur et donc plus objectif sur les décisions prises.

Freestyle : dites nous ce que vous voulez !

Pour le freestyle, venez découvrir nos Campy Stars interprétant la « Campy Chansonnette » sur notre page Facebook . Rejoignez-nous également sur Twitter (@CampyCamper), ou sur Instagram et/ou venez découvrir l’univers Campy Camper sur Pinterest.

Pour finir, merci Les Petits Frenchies pour cet interview et à très bientôt sur la côte basque !

Merci Mikel ! 

 

 

—————————————————–

Merci encore aux Petites Frenchies !

Top