Quelques astuces pour preparer son premier ROAD TRIP

La route n’attend que vous.

La culture du Road trip est passionnante. Dans nos souvenirs, le road trip est associé aux pionniers du far-west: des aventuriers  en chariot de bois qui ont d’est en ouest traversés les grands espaces nord-américain. 

Les road trips les plus célèbres se retrouvent dans la littérature et dans le cinéma: Jack Kerouac, Into the wild, Thelma et Louise ou le voyage initiatique du Chè , Marco Polo, Alexandre Le grand, les récits de Compostelle, la Mecque et son histoire, Jésus et ses prophètes, Latitude Zéro Mike HORN (aventurier Sud africain), les exodes, les explorateurs, les ascètes qui ont marqués nos civilisations et nous ont fait rêver .

Ici, dans notre pays basque adoré la culture du road trip est liée au Surf trip avec les premières générations de surfeurs venus découvrir la côte en campervans. En bref des gamins en culotte courte amoureux de l’océan ont bavé tout littéralement d’envie devant ces bus VW australiens posés sur les Dunes des Sables d’or ou à la Côte des Basques, mais cela fera l’objet d’un prochain article basé sur le partage des souvenirs de nos figures locales.

Expo capture photo sur l’esplanade de la Côte des Basques  Photo: A de Rosnay

La traduction littérale de road trip est  » voyage sur la route » sans préciser de moyen de locomotion, qu’il se passe dans son pays ou à l’étranger, organisé ou à l’improviste. Certains l’imagine à pied, à vélo, en school bus, en camping car, à moto, en autostop, skate ou trottinette. Le road trip est parfois associé à un rite, d’où notre fascination pour ces départs romantiques où la liberté et la découverte sont intimement liées. Il n’y a que la route pour nous offrir ce sentiment. Quel que soit votre motivation voici quelques astuces pour bien préparer votre Road Trip.

 

  Conseil n°1  » Voyager heureux, voyager léger »

  • Coté vêtements, prenez de bonnes chaussures, des tongs antidérapantes style Havaïanas, des vêtements confortables, un coupe vent, un sac souple pour le linge sale, une petite trousse de couture, une fine corde à linge.
  • Coté hygiène, brosse et dentifrice, un gant de toilette, du savon bio, des lingettes humides, répulsif anti moustique, crème solaire, biafine, lunettes de soleil, panama ou casquette.
  • La Campoo Box, toilettes écolo tout terrain et respectueux de la nature
  • Premiers secours, des cachets pour le mal de tête, la diarrhée les vomissement ou le mal de ventre., une pince à épiler (pour les oursins)

    routes vertes du guide michelin
  • Pour l’aventure, une boussole, une carte routière, un gps pour les grandes villes,  des jumelles (pour les oiseaux), une lampe de poche ou frontale, des cables recharge médias. 
  • Pour les amoureux de la photo voici un article fort intéressant qui explique comment s’équiper en photo pour partir en surf trip http://www.panic-mag.com/photo-surftrip/#comment-8  
  • La photocopie recto verso de vos papiers officiels (en cas de perte)                  

    Conseil n°2 : Planifiez puis improvisez votre road trip!

    Lorsqu’elle s’enfuie, la route est la seule amante qui vaille la peine d’être suivie.

     

  • Planifiez un itinéraire qui vous ressemble en vous inspirant de vos passions, des magazines spécialisés, de  nombreux guides (bibliothèques), de cartes, et des forums sur le net.
  • Prévoyez un plan B pour votre road trip selon les conditions météo : feux de forêt en été, canicule, vent violent, grêle, gel ,neige, ou inondation. Jetez un œil lors d’un arrêt dans une station service pour faire le point sur les gros titres de l’actualité (manifestations sportive, religieuse ou politique).
  • Limitez vous à 200 km /jour et laissez du temps au temps, Accueillez avec enthousiasme les surprises, déviez votre itinéraire. Le secret d’un parfait road trip c’est tous les petits imprévus, les « bad » trips qui vous en font voir de toutes les couleurs, les pannes diverses  et crevaisons qui vous feront  coucher à la belle étoile ou vous feront sortir de votre zone de confort. C’est toujours de ces moments là qu’on se rappelle le plus, donc il faut savoir les savourer au maximum.
  • Souvent le relief a des incidences sur le micro climat (montagnes, fleuves rivières). Sachez le, et faites en un atout. Communiquez avec les locaux, les pêcheurs, les fermiers, et les montagnards. Leur avis sera précieux et les rencontres souvent pittoresques. 
  • Tracez votre route mais n’oubliez pas qu’à distances égales les trajets en temps peuvent être très variables selon les reliefs désertiques, chemins et routes étendus, étroits, sinueux, qualité du bitume et conditions méteorologiques.

    Conseil N°3 : Dodo et Road trip

    Gardez votre Campy Camper en ordre, autant que possible. Ceci vous permettra:

  • d’inspirer confiance lors des rencontres
  • vous n’attiserez pas les convoitises d’âmes mal attentionnées
  • de véhiculer une bonne image,
  • de gérer sereinement votre quotidien dans un espace restreint.

En ville, dans les quartiers résidentiels arrivez tard et partez tôt, n’allumez pas la lumière à l’intérieur la nuit.

Dormir au plus près des monuments visités.

Il existe une application gratuite à télécharger sur Ipad Iphone ou Android valable sur toute l’Europe http://www.park4night.com et http://www.homecamper.com 

Elles vous indiqueront de précieuses informations et peut être de passer des nuits magiques dans des lieux d’exceptions.

Conseil n°4: que du « bon son et des bons amis ».

  • en bon road tripeur qui se respecte prépare ta playlist avant le grand départ, avec des trucs qui rendent heureux et qu’on peut chanter à tue tête!

  • on choisit un peu ses amis à cause que ‘vu la promiscuité c’est mieux un peu de fun, d’optimisme et d’humour’. Et dans les amis il y a ceux avec qui on part, ceux qu’on rencontre et ceux avec qui on revient….ouvrez vos yeux, et ouvrez grand votre coeur!

Conseil N°5: leave no trace ou comment faire caca l’esprit tranquille!

Beaucoup de Road tripeurs sont des adeptes du « leave no trace » qui a pour principe de séjourner dans un endroit naturel en laissant le moins de traces possibles après son passage.

Le mouvement « LEAVE NO TRACE » a pour slogan: « Take only photos, leave only foot prints » (prenez des photos, laissez uniquement vos empreintes)  https://Int.Org

« Take only photos, leave only foot prints »

Oui c’est vraiment pénible pour les amoureux de l’outdoor de constater que nos plus beaux spots ou les plus beaux sites sont parfois bien cracra…

Alors, fini de souiller Mother Nature grâce à la Campoo Box.

Leave no trace

Qu’es ce que la Campoo Box?

www.campycamper.shop
little jack capture

Comme son nom l’indique c’est une boite à caca recyclable de la taille d’un carton à pizza qui une fois dépliée, supporte 100 kgs. On place à l’intérieur un sac biodégradable étanche et on y dépose son popo, son pipi et la poudre magique  pour obtenir un mélange sec, sans odeur, sans bactéries et à placer dans une poubelle comme pour nos amis les chiens.

En conclusion pour que le road trip soit parfait il ne faut que rien soit parfait!

Ne vous refusez rien et acceptez toutes les aventures qui s’offriront à vous. Laissez vous surprendre et sortez de votre zone de confort habituelle. L’idée de se perdre vers ce sentiment de liberté, agira probablement comme un effet d’accélérateur sur votre vie future.